Relations humaines / Communication
Aide aux utilisateurs

Chevalière blanche

Publiée le 17/04/2021 à 23:40

Description

La chevalière blanche se dresse contre l’oppression des logiciels privateurs. Elle va et vole au secours d’innocent(e)s informaticien(ne)s pris aux piège de leurs mauvaises habitudes. Fine lame des logiciels libres et fougueuse écrivaine, en prose ou en vers, elle suggère des équivalents libres pour déjouer les plans des GAFAM.

Chevalière blanche est un projet d’association qui serait (presque) exclusivement composée d’informaticiennes, de tous ages et de tous niveaux, engagées pour les libertés numériques. Leur mode d’action serait d’incarner le personnage fictif de la Chevalière blanche, en envoyant des messages, toujours très cordiaux, sur tous les réseaux sociaux (libres ou non, hélas) afin d’ouvrir les yeux et les cœurs à la gravité du problème des logiciels privateurs, et à la beauté de sa solution : le Logiciel Libre.

En passant, Chevalière blanche serait un moyen de promouvoir chez les femmes la filière professionnelle de l’informatique libre.

Par exemple, le premier haut fait de Chevalière blanche (CB) sur le site Ğchange de petites annonces en monnaie libre Ğ1 :

« H: Annonce. Dépannage informatique […] tout type d’intervention pour particuliers sur matériels PC munis de Windows […] Word, Excel, Outlook, Power Point (suite Microsoft Office) Photoshop, Adobe Pemière PRO , Adobe After Effect (aide au montage et a la création numérique ) […]

CB : Bonjour H.
L’utilisation de logiciels non-libres menace la Monnaie Libre, notamment parce qu’ils ne sont pas dignes de confiance en matière de conservation des mots de passe qui sécurisent les comptes en Ğ1, notamment ceux qui servent à forger nos blocs.
D’autre part, vous conviendrez qu’il ne sert à rien de tenter de se libérer du pouvoir des banques, si c’est pour rester prisonnier de celui des méga-entreprises.
Je sais que c’est difficile… je suis passée par là.
Je vous suggère de commencer par apprendre la suite LibreOffice, puis d’enseigner son usage à d’autres contre des Ğ1. Plus tard, faites de même avec une distribution GNU/Linux.
Ça prend en général quelques années… donc pourquoi attendre plus longtemps ! :-)

H : Merci Noble chevalière Blanche et je vais suivre vos précieux conseils car je ne suis pas contre cette suite Libre Office et les distribution LINUX comme UBUNTU que je connais un peu aussi ...

CB : Merci infiniment de votre sourire et de votre bonne volonté, H. ! Je remonte sur mon fier destrier pour une autre libération ! »

Lien

http://chevaliere-blanche.org/

Licence

CC-By-SA 4.0

Détails de la contribution souhaitée

Chevalière blanche recherche des femmes pour l’incarner. Sont souhaitées, de bonnes aptitudes en communication, de l’empathie, ainsi qu’une solide connaissance des logiciels libres, de leur mécanisme juridique, de leur économie, et de leurs modes de développement.

Rémunération

Bénévolat

Contact

Nicolas (le fidèle écuyer de Chevalière blanche) : contact@chevaliere-blanche.org